Top : 10 fantasmes de Bringueurs

Top : 10 fantasmes de Bringueurs

Comme on sait que nos chers bringueurs sont des connaisseurs pointilleux du monde de la teuf et qu'il est toujours intéressant de lister ce qui se fait de mieux, on a décidé de vous donner chaque semaine la parole sur notre groupe facebook en proposant des classements mettant en avant ce que VOUS avez aimé ou aimez.

167214-vigilesmenteurs-une-jpg_67373_660x281.jpg

"Tis the season !" Well, it was... En cette période post-festivités, représentant pour tous la période sombre de notre cycle annuel, il faut bien se trouver des rayons de lumière. En espérant que tout le monde a été gâté et que vous avez pu profiter de vos proches dans une ambiance que l'on peut qualifier de sage par rapport à ce que vous faites tous les weekends (huhu), il est l'heure de repasser aux choses plus ou moins sérieuses. Cette semaine, nous avons demandé à la communauté de La Bringue de voter pour les idées de cadeaux les plus folles pour tout fêtard. Et Dieu sait que vous êtes créatifs ! On vous a même mis en bonus une petite tracklist de sons qui nous ont fait kiffer cette année !

Number 10 : Le club sans queue aux toilettes

Malheureusement une problématique qui diffère en fonction du sexe... Mais oui, qui n'a pas déjà pété un câble en attendant de verser sa petite goûte alors que son son préféré passe dans la salle à côté ? Sans oublier les gens s'enfermant trois plombs pour ingurgiter plutôt que rejeter... Mais on imagine quoi là du coup ? Un hangar spéciale toilettes collé à la teuf ou tout bêtement une absence d'envie de pisser ? Quoiqu'il en soit, cadeau plus que pratique en teuf ! 

Number 9 : Un club dans un entrepôt parisien avec des Backrooms

Danser, suer, écouter, se perdre dans la masse, c'est exactement ce que l'on cherche quand on va en teuf. Mais il y a un petit truc en plus qui peut rendre la soirée unique: l'interaction sociale avec autrui et la variété des styles. L'une des choses rendant des endroits comme Les Nuits Fauves uniques est leur capacité à proposer plusieurs scènes et des espaces plus calmes, propices aux rencontres. Discuter de tout et de n'importe quoi avec un parfait inconnu puis aller dans une salle house ou techno, n'est-ce pas la substantifique moelle de toute teuf ? Et mettre ça à l'échelle d'une rave... "Ouloulou !" 

Number 8 : L'aller-retour tous frais payés pour le prochain Dekmantel

Ou pour n'importe quel autre gros festival ! Ah le budget... La problématique commune à bon nombre de teufeurs... On y réfléchit souvent à deux fois avant de s'aventurer dans ce cheminement qui nique à coup sur notre train quotidien pendant des mois après l'événement... La mise en place sous forme de Magic Box avec pass, train et hébergement serait un cadeau idéal pour tout passionné de musique électronique ... Et quand on sait qu'il y a un Dekmantel Festival à Sao Paulo en février, on a envie que ce rêve devienne rapidement réalité ! 

Number 7 : La bonne humeur d'Amsterdam dans les teufs parisiennes

Il est d'une légende que l'on entend de toute personne revenant d'une teuf Néerlandaise : les hollandais sont les teufeurs les plus cools de la Terre; sourires, ouverture d'esprit, solidarité, absence de jugement. Tant de valeurs dont devrait s'inspirer une minorité parisienne polluant les teufs. Après, qu'on se le dise, ce n'est pas non plus l'enfer de bringuer à Paname, et des rencontres amicales plus que plaisantes se font souvent ! 

Number 6 : Une nuit avec Nina Kraviz

Ah ma trogne... Petite chambre d'hotel avec vue sur la mer, en hauteur, sur une falaise, loin de tout... Nina, l'artiste que tu commences à détester tant elle représente la pisto culture et la BAP squad. Mais bordel, balleck qu'elle balance des vieux sets à 140 BPM tous les weekends, cette femme est belle, radieuse, a le rythme dans la peau et est une belle égérie pour la femme dans la musique électronique (même si on est plus The Black Madonna aujourd'hui). Une idée de rêve de cadeau, que tu sois bringueur ou non.

Number 5 : Une vest Squad des vigiles de la Concrete

Une relique rarissime ou une outil pour rentrer gratuitement dans leurs soirées ? Quoiqu'il en soit, la vest Squad de la Concrete est devenue un symbole de la teuf parisienne. Et bientôt un apparel du ranking de Palace et Supreme ? J'essaye cependant d'imaginer comment ôter la veste à l'un des vigiles et tous les scénarios finissent par un bain de sang... Faudra donc laisser à quelqu'un le soin de lancer un business autour de la reproduction de ces trophées.

Number 4 : Le pass Open Bar Universel

Tarplu les tictacs et les bouteilles d'eau ! Avec le pass open bar, tu ne passeras plus tes lendemains de soirée à additionner tes tickets de caisse avec un sentiment de culpabilité qui te hantera le reste de ton dimanche. D'la liche, d'la liche et encore de la liche. Attention cependant à ne pas sombrer tel un collégien à 3h au milieu du peak de la teuf ! 

Number 3 : Une machine pour enregistrer la musique que l'on créé dans sa tête

On reconnait bien là nos mélomanes chéris... Quel rêve, quelle utopie, quelle passion que d'avoir une machine enregistrant les mélodies qu'on créé dans nos têtes ! J'imagine déjà la qualité sonore des sets en soirée, des sentiments qu'on réussirait à transmettre et la mort rapide du commercial et de l'EDM... Quel dommage que ce monde n'existe pas... Faudra se contenter des prouesses techniques d'artistes sachant manier des outils élaborés... Et c'est déjà pas mal.

Number 2 : Un club ouvert 24h/24 à Paris

Un des cadeaux les plus réalistes, qu'on se le dise. Même si on en est encore loin, on va dans la bonne direction. Quand on voit la nightlife parisienne aujourd'hui par rapport à il y a quelques années, on peut largement envisager la création d'un superclub inscrit au patrimoine culturel parisien ! Après faut lui trouver un nom digne de son statut... La Bringue did you say ?

Number 1 : Un système de téléportation du before à la teuf puis à l'after

Là pour le coup, ça met en lumière tout un débat: est-ce qu'on profiterait autant de la teuf sans avoir eu de micros galères pour y arriver ? Je ne suis pas convaincu qu'un déplacement en un claquement de doigts soit idéal pour l'expérience teufeur. C'est vrai que l'hiver on a la flemme d'affronter le froid pour se déplacer en banlieue et ça pique de claquer du bif pour le heetch. Mais cela ne fait-il pas partie de l'aventure ? Bon on fait un peu l'avocat du diable là... Ce serait quand même bien cool de direct arriver chez ton pote pour l'after sans devoir se confronter au matinaux dans le métro...

Pour participer aux prochains TOPs, c'est simple: il te suffit de voter lors des différents sondages que nous mettons en place sur notre groupe Facebook. Stay tuned !


Daydream, nouveau label House à suivre

Daydream, nouveau label House à suivre

Boiler Room, nouvelle voix de la jeunesse ?

Boiler Room, nouvelle voix de la jeunesse ?

0