Top 10 : Dark Techno Label by Newtrack & La Bringue

Top 10 : Dark Techno Label by Newtrack & La Bringue

Comme on sait que vous êtes des connaisseurs de la scène et experts technophiles, on a décidé de vous donner chaque semaine la parole en proposant des votes mettant en avant ce que VOUS aimez.

Cette semaine et a l'occasion de la soirée KlubBpm by Newtrack (interview ici mercredi 7 décembre au Rex club avec PfirterEnzo Mosconi en live et Benales, on vous a préparé un Top 10 des labels Dark Techno préférés des bringueurs. Une bonne occasion puisqu'on sait que Pfirter a sorti de nombreux EP sur une bonne partie des labels présents dans ce top ! On a bien remarqué que la scène techno est très active et populaire ces dernières années partout en France, et plus particulièrement a Paris. Vous avez étés nombreux a voter pour vos labels favoris ; décryptage...

Numéro 10 : Rive Droite Records 

On commence ce top avec un label Parisien justement ! Rive droite records c'est un label dirigé pars Thomas Delecroix et qui compte aussi parmi ses artistes, Madlex et Sinus-O. Présenté comme une plateforme dirigée vers l'avenir, ils sont a la recherche des sonorités techno de demain. Lignes de basses acid et ambiance sombre au menu. 

Numéro 9 : Dystopian

On continue ce top avec un label qui regroupe des pointures du milieu ; de Rødhåd a Vril en passant par Recondite, beaucoup de grands noms de la scène techno internationale on portés les couleurs du label Allemand. Une techno a l'allemande, pure et mentale pour danser sans voir les heures défiler. 

Numéro 8 : Binary Cells 

Derrière ce nom a la consonance Anglophone, se cache un nouveau un label Parisien spécialisé dans la deep techno. Ambiance industrielle et sombre à la clé. Parmi les artistes du label, on trouve Remco Beekwilder ou encore Unam Zetineb. 

Numéro 7 : Figure 

Figure, c'est un label de Techno, fondé a Berlin en 2003 par Len Faki. Ambassadeur de la techno a travers le monde c'est une des têtes d'affiche le plus prisées et les plus emblématiques lorsqu'il s'agit de techno. Figure c'est aussi Radio Slave, Truncate, Carl Cox, Johaness Heil, ou encore Pfirter. Pfirter qui sera d'ailleurs présent pour le soirée Klub BPM, une bonne occasion de le (re)voir. The Dub Track, un classique sombre et violent dont on ne se lasse pas. 

Numéro 6 : Stroboscopic Artefacts 

Les allemands méritent bien leur réputation de maîtres de la techno. En effet ce top continue avec un autre label Berlinois : Stroboscopic Artefacts ! La encore les noms prestigieux s’enchaînent ; Lucy (le fondateur, de son vrai nom Luca Mortellaro), Tommy Four Seven, Xhin, Jonas Kopp, Pfirter a nouveau et bien d'autres. Techno industrielle et envoûtante parfois même oppressante, la recette fonctionne a merveille.  

Numéro 5 : Ostgut Ton 

Il y a de nombreuses choses à dire sur Ostgut ton, un label Berlinois à nouveau. C'est avant tout le label du Berghain. Le lieu mythique - en dehors d'avoir été élu "meilleur club techno de la planète" - est la réincarnation d'une ancienne boîte iconique qui s'appelait justement " Ostgut ". Hommage a l'histoire toute particulière de la scène Berlinoise et Allemande de manière plus générale, ce label regroupe ce qui se fait mieux en matière de Techno. Difficile de se tromper quand on a parmi son équipe Ben Klock, Marcel Dettmann, Marcel Fengler, Margaret Dygas, Vril et des dizaines d'autres. Un label avec une identité toute particulière qui oscille entre des productions moins oppressantes et plus aériennes d'un coté, et de l'autre une ambiance plus sombre et mentale qui vous prend aux tripes. En écoute, un chef d'oeuvre de Marcel Fengler : Enigma. 

Numéro 4 : Blocaus Series 

Décidément, entre Paris & Berlin les cœurs chavirent, preuve que la capitale Française n'a plus a rougir face a sa consœur Germanique ! Retour à Paris donc pour le label Blocaus Series, lancé en 2012. L'équipe de Blocaus, initalement productrice d'événements, s'est lancée dans le son pour poursuivre son objectif : promouvoir la scène techno a Paris, et au delà. Avec une programmation 100% techno, il n'y a pas de doute ici sur la qualité de la programmation et des artistes qu'ils mettent en avant. En écoute ; Anetha une Djette et productrice Parisienne, résidente pour Blocaus. 

Numéro 3 : PoleGroup

Attention nous voila dans le top 3 final des bringueurs ! En troisième position : PoleGroup, le label basé en Espagne cette fois ci et fondé par Oscar Mulero, Reeko, Exium et Christian Wunsch. Il compte parmi ses membres de nombreux noms prestigieux également tels que ‎Ben sims, ‎Pfirter, ‎Tensal ou ‎Jonas kopp par exemple. Preuve a l'appui avec PoleGroupe032 par Exium

Numéro 2 : Perc Trax

En deuxième place on retrouve Perc Trax, label Londonien fondé par Perc justement. Ici les productions ont un spectre un peu plus large, avec un penchant " deep techno". Bas Mooy, Truss, Perc, ou Mondkopf en sont des ambassadeurs. Démonstration en force ici avec Ansome & Perc qui nous tiennent en haleine avec une techno redoutablement efficace a tout les niveaux. 

Numéro 1 : Mord Records

Le grand gagnant vous l'avez choisi, il s'agit du label basé a Rotterdam : Mord. Mord est un projet lancé en 2013 par Bas Mooy, qui fait d'ailleurs beaucoup parler de lui ces derniers temps. Mord c'est l'abréviation pour " Morderstwo ", sans beaucoup plus de précisions a ce sujet. Un son percutant et agressif mais profond a la fois, taillé pour les dancefloors. Endlec nous donne une bonne leçon de techno avec son track " Hard education". 

Pour participer aux prochains TOPs, c'est simple: il te suffit de voter lors des différents sondages que nous mettons en place sur notre groupe Facebook. Stay tuned !


Guilty Dogs, l'exigence de la fête

Guilty Dogs, l'exigence de la fête

La Chinerie entre Paris & Lyon

La Chinerie entre Paris & Lyon

0