Sakatrak : "Vive le son"

Sakatrak : "Vive le son"

Salut les filles, première question : qui se cache derrière Sakatrak ?

SKTRK : A la base du projet, on est deux potes fans de musique électronique (sans blague), Laura et Jeanne. L’avantage c’est qu’au niveau de nos goûts électroniques on se complète vraiment bien, ce qui nous permet de couvrir une majeure partie des styles sur Sakatrak.
On a lancé le site il y a 6 mois, et aujourd’hui on est une équipe de 8 personnes.
C’est grâce à ces zozos que Sakatrak avance jour après jour. 

Comment définissez-vous votre projet ?

Quand on a créé Sakatrak, on avait surtout envie de partager notre passion commune.
Sakatrak, c’est avant tout la volonté d’apporter une culture électronique à ceux qui nous lisent.
Cette culture, on la véhicule à travers des articles instructifs sur artistes et labels, la mise en avant de la scène électronique française montante (jeunes producteurs), mais aussi à travers des playlists variées et la promotion d’évènements alliant bon son et endroits cools, partout en France. Le but, c’est que tout le monde y trouve son bonheur !

Etre collés serrés c’est drôle deux minutes… La bringue idéale c’est aussi forcément là où t’as tous tes potes avec toi et que le son t’emmène au paradis.

 

Si vous ne deviez garder qu'un seul article parmi tout ceux que vous avez rédigé, vous choisiriez lequel ?

Jeanne : Dans ceux que j'ai rédigé moi-même je dirais certainement celui consacré à Sound Pellegrino.
C'est un des labels par lequel j'ai découvert la musique électronique (avec Bromance), et même s'il ne reflète plus mes goûts aujourd'hui je garde une espèce d'attachement.
Ça a donc été un plaisir de retourner digger les sons que j'écoutais il y a quelques années !
En plus, Teki Latex (le patron du label) est très investi dans le développement de la scène parisienne.

Quels sont vos collectifs préférés en ce moment sur Paname ?

Les copains de Briefly Established pour l’éclectisme de leurs programmations : il y a deux mois ils ont consacré une soirée au Live Modular avec entre autre Florian Meindl et DNGLS, et le mois d’avant c’était beaucoup plus groovy avec Charles Webster et Patrice Scott !

On est aussi bien fan de Triple-d pour leur concept original : ils se créent une vraie identité en fabricant tout eux-mêmes et ça rend trop bien.

 

Pour vous, c'est quoi la bringue idéale ?

Clairement un endroit où il y a de la place pour bouger !!
Etre collés serrés c’est drôle deux minutes… La bringue idéale c’est aussi forcément là où t’as tous tes potes avec toi et que le son t’emmène au paradis.
Mais franchement le lieu est hyper important, c’est ce qui fait que tu pourras profiter de tes potes et du son pleinement.  

 

Pour le kiff, une petite playlist made by Sakatrak ?

Le mot de la fin ?

En tant qu’amoureux de la musique électronique on est bien contents de voir un projet comme le votre se développer pour faire vivre la nuit parisienne et lyonnaise ! Vive le son.


Interview du Camion Bazar : "On met en avant le côté chaleureux et humain"

Interview du Camion Bazar : "On met en avant le côté chaleureux et humain"

La fête de la musique 2016 selon les Bringueurs

La fête de la musique 2016 selon les Bringueurs

0