Drom, une soirée plus que folle

Drom, une soirée plus que folle

Pour le deuxième round, les organisateurs de Drom - Les Années folles ont choisi le même endroit. C’était à Bobigny dans une salle de réception. Deux salles, un espace extérieur, tout ce qu’il faut pour plaire aux fêtards. Et évidemment un line up 100 % techno !

L’accès est un peu galère, plus de 30 minutes de marche ce qui a pu en déchauffer plus d’un. Cependant, chemin en ligne droite, c’est simple à suivre. Une fois arrivés à l’intérieur, nous rencontrons une équipe au scan ainsi qu’à la sécurité AU TOP (assez rare sur Paris qu’il faut le souligner). Les deux salles sont reliées, assez spacieuses, permettant à tous d’exécuter ses plus beaux pas de danse. Quelques jeux de lumière qui font que l’ont peut se retrouver assez facilement à l’intérieur. En terme d’aménagement de scène, le DJ est sur une estrade avec ses platines entourés de barrières minimalistes. Proximité avec le public, c’est ce que l’un et l’autre recherche lors d’événements comme cela.

À l’extérieur, food trucks, bars ainsi qu’un espace chill. D’un côté Heetch avec ses plaids et de l’autre des palettes créant ainsi un espace intimiste.

Par ailleurs, la population était assez mixte plutôt bonne ambiance et agréable, ce qu’on trouve cool pour passer une soirée magique.

On souligne également les toilettes propres et facilement accessible ainsi qu’un espace Croix-Rouge spacieux.

Ce qu’on trouve dommage, c’est la fin précipitée, tout le monde est resté sur sa faim à 7h. Les DJs ont mis le feu sur les deux scènes, que ce soit sur la folie principale ou parisienne, il y en a eu pour tous les goûts.

Mais pour certains, la folie n’était pas au rendez-vous. Malgré une soirée légale et sans intervention des forces de l’ordre pour annulation, quelques-uns ont manifesté la préférence pour les soirées dans des lieux plus « underground ». Ce qui vaut une annulation de la prochaine Drom du 18 mars. Attention, pour que la fête continue tout de même, les organisateurs ont eu l’idée de la maintenir dans un lieu encore tenu secret aux portes de Paris. Elle se déroulera le 3 mars et seules 500 places seront distribuées aux plus aguerris. Alors à vos MP, envoyez vos plus beaux messages d’amour et de soutien et qui sait, vous serez peut-être invités à cette soirée qui promet ! La Drom n’a pas fini de secouer la scène parisienne.


Contrast Rave Line 3 : Au sommet de l'Acid Techno

Contrast Rave Line 3 : Au sommet de l'Acid Techno

Brox Festival : Enfile tes moon boots et viens faire La Bringue aux Deux Alpes

Brox Festival : Enfile tes moon boots et viens faire La Bringue aux Deux Alpes

0