[Rencontre] Popcorn Records, pionniers de la scène House parisienne

[Rencontre] Popcorn Records, pionniers de la scène House parisienne

Je suis ravi de rencontrer un des acteurs à l'initiative d'une renaissance de la House Parisienne désormais indiscutable. Popcorn Records est un label lancé en 2011 par Siler & Dima. Nombre de talents locaux on signés chez eux avant de devenir incontournables : Lowris, Eliott Litrowski TV from 86 et Paul Cut, ce dernier écrasant tout sur son passage chez DKO depuis quelques temps. D'autres français de renom sont passés par la maison : S3A (sampling as an art), le nouveau joyaux de Concrete label, ou encore Le Loup et Seuil. On retrouve également dans leurs signatures des poids lourds de la house : les Américains établis Rick Wade et Chez Damier, entre autres.
À leur actif un très beau palmarès d'événements, notamment dans le cadre de leur résidence au Badaboum. Ils ont alignés des line-ups à base de bête de groove bébé : Marc Schneider, Andres, Modymann et j'en passe. J'ai donc discuté musique, bringues et projets futurs avec Antoine aka Siler, fondateur du label... 

Comment définirais tu Popcorn Records, en deux mots ?

Popcorn records ç'est de la house et des amis.

Quelle est la team derrière le label ? 

On manage toujours le label avec Dima même si il a pris un peu de recul ces derniers mois, on a aussi pas mal d'aide à côté, Paul Cut nous aide très régulièrement et Synchrophone notre distributeur nous soulage aussi de pas mal de tâches .

Popcorn records est l'un des acteurs majeurs de la renaissance de la scène house Parisienne. Quel regard tu portes sur l'effervescence des derniers mois ?

Majeur je ne sais pas ! C'est sûrement pas à nous de le dire, mais on porte forcément un regard très positif là dessus. On sent un engouement des gens pour cette musique depuis quelques années et tout le monde semble en profiter.
Cette émulation pousse les acteurs de ce mouvement à se dépasser. 

“Le plus grand nombre n’a pas toujours raison, surtout en musique”

Quels sont les autres acteurs que vous suivez chez Popcorn et pour lesquels vous portez une affection particulière ?

Il y en a beaucoup et comme je le dis souvent, on a la chance d'avoir une scène très active bourrée de talents. Cela nous a amené à rencontrer des gens supers durant toutes ces années. C'est toujours un peu délicat de citer des gens, j'ai peur d'en oublier !
On ne surprendra personne en disant qu'une équipe comme Concrete fait du super boulot depuis des années, les mecs de Sonotown avec 75021 par exemples ont aussi amener quelque chose de nouveau. Je pense aussi à d'autres familles comme Phonographe, Syncrophone, DKO, La Mamie's ou encore Crazyjack qui se démènent depuis plusieurs années pour proposer des choses intéressantes.
Je ne te parle même pas des Katapult qui se battent pour cette musique à Paris et ailleurs depuis plus de 20 ans. Mais une fois encore, la liste est loin d'être exhaustive.

Quels sont les conseils que tu donnerais à des jeunes qui ont envie de lancer leur label ?

D'être passionné, de travailler encore et encore "sans soucis de gloire ou de fortune"

  Chez Damier ,    DJ Gregory   et   D'julz  chez Antoine

Chez Damier, DJ Gregory et D'julz chez Antoine

Est ce que tu penses que les réseaux sociaux sont en train de définir un nouveau modèle de label ? Des crews comme La Chinerie misent sur le côté participatif pour créer du contenu, quel regard portes-tu là dessus ?

Ç'est un beau projet La Chinerie, je les ai rencontré à Lyon lors du Connection festival 2015 et on avait beaucoup aimé leur approche. Cela ouvre une nouvelle voie, cela ne veut pas dire qu'elle remplacera la plus classique !
Cela sera sans doute un nouveau modèle qui fera sa place, de là à dire que cela deviendra la norme je ne pense pas. Pour être honnête le plus grand nombre n'a pas toujours raison, surtout en musique... 
Mais il est sûr que les réseaux sociaux facilitent incontestablement les relations entre les labels et les artistes, tout est plus accessible. 

Quel sont vos meilleurs souvenirs de fêtes ?

Au printemps 2013 avec Celine et Gio de la Sundae on a produit entièrement une fête à La Machine avec Moodymann et Andres. C'est un super souvenir !
J'ai aussi en tête une Katapult à l'Electric avec Ricardo, notre dernière au Badaboum mi mai avec Omar S était assez épique également... Les soirées Illmatic à Nantes sont toujours formidables aussi.

Quand on  plonge dans nos souvenirs on revient toujours à nos premiers amours, la Sundae par exemple dont on parle souvent. C'était vraiment une belle fête où l'on avait un immense plaisir à venir jouer et à se retrouver, dans un format un peu spécial. La nostalgie d'une époque !

 La Sundae w/Moodymann

La Sundae w/Moodymann


Quels sont vos projets à venir, notamment sur le terrain événementiel ? 

On ne produit pas de soirée à proprement parler, pour nous c'est un peu un autre métier et tant de gens font cela mieux que nous. 
On a toujours notre résidence au Badaboum dont on est très contents. Nous allons recevoir plein de supers artistes cette saison : notre pote Amir Alexander résident de nos soirées mais aussi Marc Schneider, Andres, Margaret Dygas, Max Vaahs, Seuil et d'autres. Ce qui est sûr c'est qu'on fera jouer beaucoup de copains.
On a des projets au Trésor Berlin et dans plein d'autres clubs français. On bosse aussi sur la résidence de Paul Cut notre petit dernier auquel on croit énormément.

Pour nous l'actualité la plus importante reste la musique : le disque de Rick Wade est sorti mi juin avec de très beau remixes de Flabaire et Matsa.
On a également de beaux projet à venir avec le deuxième Aubrey, un disque du très talentueux Flabaire, une compilation pour les 5 ans du label , un projet avec Point G et pas mal d'autres choses...

Pour toi, c'est quoi la Bringue idéale ?

Ça serait un peu comme celle du dernier Weather musicalement très intense bien sûr mais aussi un gros rassemblement de copains et d'acteurs de ce milieu. Un moment un peu unique dans l'année de pouvoir croiser tant de gens et de grands artistes en si peu de temps. Pour résumer la bringue idéale c'est de la musique et des copains, plein de copains !

Un dernier mot ? 

On fait la bringue bientôt ? 

La playlist by Siler :


Top : 10 bars parisiens par La Bringue

Top : 10 bars parisiens par La Bringue

Chronique: JLMT - Orbe EP

Chronique: JLMT - Orbe EP

0