De la crasse dans mes baffles 2 : Le retour

De la crasse dans mes baffles 2 : Le retour

On vous avait déjà parlé de LoFi juste ici. Et maintenant on va recommencer. Pourquoi ? Tout simplement parce que les règles ont changé, depuis quelques mois on parle de LoFi un peu partout, Dj Boring est dans les recommandations youtube de ce qui semble être 50% des français, Mall Grab est toujours plus au top, Mézigue est adulé par tout le monde…

Tout semblait se dérouler plutôt bien, la communauté LoFi était plutôt contente de voir certains de ses membres prêcher la bonne parole auprès d’un nombre toujours plus grandissant de fans. Et puis cet article est sorti.

http://www.factmag.com/2016/12/01/the-month-in-house-and-techno-lo-fi-house-2016/

Et là, les gens ont commencés à péter un câble.

Cet article de fact ne reprend globalement que des généralités et tire des conclusions hâtives en mettant une scène très éclectique dans le même sac. C’est un peu facile de dire, en gros, « tous les artistes LoFi sont des branleurs et utilisent le second degré pour faire passer leur médiocrité comme volontaire ». 

 Dj Seinfeld

Dj Seinfeld

Dans un premier temps, cette attitude anti-professionnelle est loin de se confiner à la scène LoFi et est déjà présente - du moins en France - depuis un moment. Il suffit pour ça de regarder rapidement la page des chineurs, qui a pour intérêt, selon moi, de bien représenter au moins la scène française, le non sérieux et la zeuberie assumée y prolifère et c’est plutôt agréable.

Il est aussi quand même très facile et peu original de critiquer un mouvement où sous-mouvement (dans ce cas), émergeant. Au début, le rock était un truc facile et sans intérêt musical destiné à abrutir les masses selon certains. Je ne dis pas que la LoFi est un phénomène de même taille que le rock, juste que juger hâtivement le « nouveau » avec de pauvres arguments est un phénomène récurrent qui n’a souvent que peu de sens.

Ensuite, critiquer certains artistes comme Ross From Friends en disant qu’ils trompent tout le monde avec leur coté je me prends pas la tête alors qu’en réalité ils ont une équipe et qu’ils refusent de faire des interviews ou quoi que ce soit n’a pas forcément de sens. Le mec est chaud en ce moment, on le voit de plus en plus tourner, il sort pleins de sons à droite à gauche, évidement qu’il doit s’occuper de sa carrière et qu’il en prend soin. Est-ce un crime ? Et est-ce que garder cet aspect je m’enfoutiste du début tout en prenant soin de sa carrière n’est-il pas une preuve de sérieux et de constance plutôt que d’une velléité de tromper tout le monde ? N’y a-t-il pas meilleur exemple dans ce cas que Orelsan, qui avoue lui même qu’étant un gros bosseur, sa plus grande difficulté est de conserver son image de branleur ? Peut-on vraiment reprocher à un artiste de rendre une image de ce qu’il n’est pas ? A ce que je sache, David Bowie n’as jamais été extra-terrestre.

 Ross From Friends

Ross From Friends

Certes cette tendance aux noms décalés qui auto-discréditent le sérieux du musicien commence à prendre de l’ampleur (peut-être un peu trop), Dj Seinfeld, Ross From Friends et Dj Boring sont cités dans l’article, mais on peut rallonger la liste avec Dj Playstation, Dj Dj ou encore Dj Longdick. Mais en même temps, pour caractériser une scène, il faut bien que les acteurs fassent des choses similaires. Il n’y aurait pas de Vaporwave sans cet univers windows 90’s et les noms   décalés.

Enfin, résumer le courant LoFi à juste la deep house sentimentale est un peu trop facile et réducteur. Ce courant, sans-être vraiment nouveau, s’étend bien plus loin, touchant entre autre le hip-hop, le breakbeat, la techno et bien d’autres…

Les chineurs (encore eux) viennent de sortir « Le Cimetière du HiFi », espérons que cela ne signe pas plutôt la mort prématurée de la LoFi.


La Bringue lance son robot qui parle sur Messenger ! Il s'appelle L2-B2, il est ton guide de sorties électroniques. Disponible partout, tout le temps, il fonctionne comme Siri. Discute avec lui :

J-9 : KlubBpm by Newtrack

J-9 : KlubBpm by Newtrack

Dis bonjour à ton nouveau guide de sorties : L2-B2

Dis bonjour à ton nouveau guide de sorties : L2-B2

0