Le Foreztival ré-ouvre ses portes

Le Foreztival ré-ouvre ses portes

Foreztival, le festival qui concilie têtes d’affiche et familial le temps d’un week-end, nous replonge dans son univers ce vendredi 3 août. Les organisateurs n’en sont pas à leur coup d’essai puisque, depuis sa première édition en 2005, des talentueux artistes tels que Stupeflip, Danakil, Orelsan, Alpha Wann, IAM, ont foulé les scènes du festival.

 
 © Nico Lafay

© Nico Lafay

 

Tout à débuté par des potes qui ont relevé le défi de faire bouger la vie culturelle de leur région, le Forez. Situé au coeur de la campagne, l’évènement a pris une ampleur considérable, jusqu’à réunir 20 000 festivaliers pour un week-end incroyable. 

 

UN LINE UP ÉCLECTIQUE DE QUALITÉ

 

Diversité est le mot d’ordre du festival. Contrairement à beaucoup de festivals qui ont résolument alignés leur programmation, le Foreztival a à coeur d’offrir à ses fidèles festivaliers des découvertes musicales en tous genres. Du reggae au hip-hop en passant par la chanson française, le rock ou encore l’électro, il y en aura pour tous les goûts. Pas moins de 37 nationalités d’artistes sont représentés ! 

 
 © Nico Lafay

© Nico Lafay

 

Les amateurs de reggae/dub/jazz seront servis avec des grands noms tels que Danakil, Chinese man ou encore Biga*Ranx. La scène rap francophone sera représentée par Roméo Elvis, Keny Arkana, Caballero & JeanJass. Spéciale mention au talentueux producteur belge Le Motel qui promet un set hip-hop/jazzy mémorable. Du coté de la musique électronique le groupe Hungry 5 devrait régaler la foule, ainsi que les légendaires Bloody Beetroots. D’autres artistes au style bien alternatif offriront des sonorités souvent assez méconnues, je pense notamment à The Limiñañas ou encore BCUC (Bantu Continua Uhuru Consciousness) groupe d’afro-psychédélique. 

 

DE LA NOUVEAUTÉ

 

Le festival n’avait pas ouvert ses portes en 2017 pour mieux revenir, avec un seul but en tête : s’enrichir culturellement, se renouveler pour proposer une édition 2018 qui surpassera tout ce qui avait été mis en place auparavant. Sur le papier le pari semble plutôt bien tenu. Une troisième scène a vu le jour, pour toujours plus d’éclectisme musical, elle se nomme Le Chap’, avec Dawa Hifi  au sound. Un nouvel espace a également été créé, proche du Chap’, et sera un lieu de rencontre, de chill de restauration, de découvertes locales… Un vrai projet humain ! 

 
 © Nico Lafay

© Nico Lafay

 

Le festival propose également des campings à proximité immédiate, gratuit pour les détenteurs de billets du festival, de quoi faire la fête en toute sérénité.

 
 © Nico Lafay

© Nico Lafay

 

DES ANIMATIONS POUR TOUS ÂGES

 

Si le festival semble avoir l’ouverture d’esprit en valeur principale, les organisateurs ont également su choisir des animations parallèles dont l’esprit est en parfaite coordination avec le leur. Ils ont notamment fait appel à Kendama France, une association qui cherche à faire connaitre l’utilisation du Kendama, un jouet en bois traditionnel Japonais, ou encore Forez Colors, une organisation qui promut le « Graffiti Way of Life » pour le démocratiser aux plus réticents. Les fou-fous de The Zalex Show seront également de la partie pour vous proposer des karaokés, des blind tests, et j’en passe… Enfin, Les Rallumeurs d’Etoiles vont vous réconcilier avec la pratique du ballon en papier grâce aux animations qu’ils vous ont concoctés. 

 
 © Nico Lafay

© Nico Lafay

 

On te fait gagner ta place sur notre page Facebook

 
 © Nico Lafay

© Nico Lafay


DUO Festival 2018, une programmation 100% b2b à La Plage du Glazart

DUO Festival 2018, une programmation 100% b2b à La Plage du Glazart

[REPORT] Damso et Kalash au Théâtre Antique de Vienne

[REPORT] Damso et Kalash au Théâtre Antique de Vienne

0