Rencontre sauvage avec l'équipe de La Wild

Rencontre sauvage avec l'équipe de La Wild

Aujourd'hui nous vous parlons d'un collectif assez jeune qui fait parler de lui a Paris, une équipe de passionnés qui veulent transmettre leur amour de la fête. Rencontre en interview avec le crew de La Wild.

Une interview a lire en musique avec une playlist préparée avec amour par La Wild.

 

Parlez-nous un peu de l’histoire de La Wild, de votre univers et de votre vision de la fête

En ce qui concerne son histoire ; La Wild c’est d’abord un délire de soirées de Jerem (Chic Jaraques) et Gab (Simon Wayne) qui organisaient des soirées secrètes dans un « établissement » sans voisinage après sa fermeture le soir où ils invitaient quelques potes…
Après une pause de 2 ans et à force d’arpenter les Otto10, Alterpaname et autres Mamie’s… Jerem décida en Juillet 2016 que c'était à son tour d'agir et le moment de relancer le projet et d’agrandir la team... en utilisant la Bringue !


Notre univers extériorise une espèce d'énergie disco/sauvage qui nous habite en évoluant
dans une sorte de jungle d’un monde parallèle. Un lieu suspendu dans le temps où le groove aurait prit possession de la nature.
C’est pour partager cet univers qu’on décore tous nos shows nous mêmes en transformant l’intérieur noir des clubs ou des locaux en disco-jungle colorée improbable. On invite aussi naturellement notre public à s'habiller de mille et unes couleurs !

C'est aussi une question de vision de la fête... La fête pour nous c’est une parenthèse de folie, où tout le monde est plongé dans le même univers, ce fameux monde parallèle qui existe le temps d’une soirée, un trip collectif dont on se souvient en souriant.

Zéro complexe, zéro élitisme, zéro prétention, zéro jugement : pendant nos fêtes, tout le monde est au même niveau, que tu sois comptable, ministre ou DJ, on s’en fout. Pour nous, il s'agit de dépasser le schéma de la soirée où les orgas et les artistes sont placés au dessus de la foule, ou seuls un certain style est accepté, où l’on passe plus de temps à se demander si on est assez « cool » qu’à s’amuser.

Collaboratif : La fête c’est aussi un moment qui est construit par tous les participants, c’est à dire que chacun participe à « faire » la fête, au sens propre.
Le videur qui te sort une blague à l’entrée, le mec qui va lâcher des pas de danse improbables, celui qui arrive déguisé, ou encore ce pote qui t’aide à ramasser les verres vides en fin de soirée… comme si chacun apposait une touche de peinture sur un immense tableau coloré.

Poly-artistique: on tient à mélanger tous les arts dans nos soirées et on tient toujours à inviter des talents (VJing, maquillage, danse, DJs, dessinateurs, tatoo-artists …)

En résumé, on veut que les Wildeurs se sentent eux-mêmes dans cet univers et se vêtissent de leur plus bel habit de lumière pour se lâcher et faire la vraie fête !

Qu’est-ce qui vous a tous rassemblés au sein de La Wild ?


3 choses : l’amour de la musique, une vision commune de la fête et … la Bringue !
Et oui, quand Jerem a décidé d’agrandir la team, il a posté une annonce sur le groupe Facebook de La Bringue ! Cette annonce et des rencontres à droite à gauche ont fait grandir la Wild. Nous sommes maintenant 8 dont des DJs, des graphistes et une responsable com/ Direction artistique.
 

Votre dernière soirée « Cady Wild » fut un bon succès, vous pouvez nous raconter un peu comment c’était ?

Oui, la CADY-WILD #1 le 7 janvier à Romainville fut une date super importante pour nous et un succès au delà de nos attentes !

Tout d’abord parce que nous avons pu nous exprimer à 100% dans ce local de percussions pour faire vivre notre univers. Décoration, musique, accueil, bar, vestiaire et surtout un staff de bénévoles à notre image, humains, respectueux et prêt à faire la vraie fête.

Et surtout, des bringueurs exceptionnels. On a profité de nos associations musicales pour bénéficier d’un public Alterpan-otto-climat qui a complètement adhéré à notre univers, un «match» digne d’un 3inder !
Certains ont même fait le show spontanément, comme ce mec merveilleux qui a mis le feu sur l’estrade avec tous ses costumes, il nous a régalé ! D’autres nous ont aidés à ranger à la fin. Tous ont été bienveillants quand, surpris par le succès de la soirée, nous avons fait face aux petits imprévus qui font le charme des soirées ☺

C’est quoi le programme pour la suite ? On a cru comprendre qu’il y avait pas mal de choses de prévues

La prochaine soirée sera la « Coquinages et Crustactés » au Grand Rivage le 24 mars. On invite Clouclou de La Mamie’s, DJ Suspect de Radiomeuh et notre poto G High Djo !

Ensuite, pas mal d’associations de collectifs/labels, dont Technorama le 7 avril au Flow (event soon !), une CADY-WILD #2 dans les cartons et des projets en open-air qui émergent pour l’été…

Parce qu’on a envie que tous ces beaux projets soient toujours plus cools, on a besoin de recruter quelqu'un qui partage cette vision de la fête et qui a envie de participer à toute cette effervescence avec nous. Si tu es sérieux et avec un peu d'expérience, contacte nous !

Le mot de la fin ?

A quand une wild bringue dans les bois ?


Bientôt on espère ! En attendant la suite vous pourrez retrouver La Wild au Grand Rivage ce Vendredi soir. Event ici

 


CE WEEK END : Fée Croquer en Warehouse, Bouteille à la mer au Grand Rivage et bien d'autres ...

CE WEEK END : Fée Croquer en Warehouse, Bouteille à la mer au Grand Rivage et bien d'autres ...

TOP : Artistes LIVE Techno by Swarm Factory x La Bringue

TOP : Artistes LIVE Techno by Swarm Factory x La Bringue

0