Guilty Dogs, l'exigence de la fête

Guilty Dogs, l'exigence de la fête

Sonotown = les meilleurs line-ups de Paname”
Ce postulat de base de la nuit parisienne a été à maintes reprises vérifié au cours de l'histoire du génial collectif SNTWN – je me souviens notamment d'une grosse soirée house avec Omar-S, Virgo Four, Move D, DJ Sotofett, rien que ça, ou alors de l'affiche d'une Killekill night avec Neil Landstrumm, Lakker, Dadub, Cassegrain, Snuff Crew, tous en live...Sans oublier les fameuses 75021 qui ont sans cesse mis en avant la talentueuse scène locale dans l'antre du 6B.

Cependant, une page s'est maintenant tournée, le projet Sonotown s'est arrêté et une partie de l'équipe a fondé Guilty Dogs, nouveau crew qui se base sur la même exigence de qualité et de finesse que son prédécesseur. Il n'y a qu'à voir les line-ups qu'ils nous ont concoctés pour s'en rendre compte: ils ont déjà invité entre autres Severed Heads, Helena Hauff, Neil Landstrumm, pour les technoheads qui aiment leur techno avec des pointes d'EBM brutal, ainsi que les lyonnais du label BFDM, qui adorent jongler entre techno perchée et jungle du turfu.

Pour leur 4ème event, ils s'associent avec leurs compères d'Open Minded pour nous proposer une affiche House des plus affolantes. Le 10 décembre en effet, se succéderont aux platines de la Machine du Moulin Rouge trois des DJs les plus doués de notre époque: Hunee, The Black Madonna et Mike Servito. Petite présentation du trio magique:

Hunee, c'est avant tout un amour fou de la fête, couplé avec un sens de l'éclectisme absolument dingue. Dans un set du néerlandais, on pourra ainsi entendre sans trop de peine beaucoup de funk, énormément de disco, plein de soul obscure, de l'afrobeat, du Phil Collins, de la house bien sûr, mais aussi de la techno plus violente. Le mec est aussi un producteur génial, comme en témoigne son album Hunch Music sorti l'année dernière, un chef d'oeuvre de house analogique aux accents acid et deep. Mais c'est surtout sur scène qu'il s'est vraiment révélé, en offrant à chacune de ses apparitions une réelle expérience festive, un voyage imprévisible et exotique, doux et rêveur, à l'énergie contagieuse, provoquant plein de sourires sincères résonnant dans la nuit...Bref, un vrai passionné de musique.

The Black Madonna ne cesse de gagner en popularité, et on comprend bien pourquoi. L'ex-programmatrice du Smart Bar à Chicago s'est affirmée comme une excellente productrice, avec quelques tracks splendides à son actif, mais aussi comme une fabuleuse DJ, dont les sets oscillent allègrement entre house, disco ensoleillée et sons plus techy, toujours en gardant une bonne vibe à toute épreuve. À cela s'ajoute un militantisme pour des causes comme celles des LGBT et des femmes, rappelant que le combat initial de la house contre l'injustice continue toujours aujourd'hui, ce qui est traduit par son motto "We still believe !". Difficile de ne pas être inspiré par cette artiste profondément engagée.

Mike Servito est un pur produit du Midwest américain. Entre Detroit et New York, ses sets sont résolument acid, les rythmes jacking sont à la fois rudes et funky, le tout est sauvage et transcendant. Résident de The Bunker NY et habitué de la première heure des légendaires afters No Way Back à Detroit avec ses potes Carlos Souffront et Patrick Russell, il enchante depuis pas mal d'années les meilleures soirées aux USA. En dépit de son talent il reste encore relativement peu connu en France, même si son B2B avec The Black Madonna au Dekmantel a été bien reçu, et cette soirée à la Machine sera l'occasion de le découvrir dans un cadre idéal.

Vous l'aurez compris, on attend cette soirée avec impatience ! On a d'ailleurs tenu à poser quelques questions à Guilty Dogs pour l'occasion.

Pourquoi le nom ‘Guilty Dogs’? 

C’est un peu notre lolcat à nous, un délire youtube chronophage.
C’est ce que l’on a trouvé de mieux pour nous définir et ça sort du délire souvent formaté des noms de crews.


Quelle différence avec Sonotown niveau ligne artistique?

On a la même exigence mais le spectre est plus large. 
EBM, ambient, techno, electro, dub, house, bass music, nos goûts sont nombreux et nos bookings seront variés.


Pourquoi ce choix de charte graphique particulière? 

Ça fait un moment que l’on suit le travail de Nico. Avec la fin du projet Sonotown on a voulu changer radicalement d’identité, marquer le coup.
On l’a briefé et il nous a pondu ce délire de chaines / typo néo gothique qui colle parfaitement à notre intention. 
Tu aimes, tu détestes, dans tous les cas tu t’en souviens.


Dans quels clubs et autres lieux aimeriez-vous organiser des soirées à Paris?

On est bien à la maison (la Machine) pour les plateaux les plus costauds. Pour les bookings plus spé on ira dans des clubs plus petits. On ira aussi en banlieue, on prospecte ardemment, à suivre..

Avec quels autres collectifs parisiens souhaiteriez-vous collaborer? 

Si je devais en citer quelques uns je dirais Boukan Rec / YGRK Klub, un crew de Cergy très très chaud avec qui on a déjà collaboré sur 75021, Bruits de la Passion, I've seen the future ou encore les Fils de Venus.

De quelle soirée organisée par vos soins êtes-vous le plus fiers?

Ce projet est assez jeune mais la BFDM au Batofar c’était la foire! Premier live de Lastrack, grand B2B entre Judaah et Oko Dj, et J-Zbel pour le pogo final.

Hunee, the Black Madonna, Mike Servito: que représentent ces artistes pour vous?

The Black Madonna c’est la house consciente, elle a quelque chose à défendre, à propager, au-delà même de sa musique. Elle a touché à tout dans la musique, elle explose en ce moment en tant que DJ et y croit encore à peine, ça la rend sincère et touchante. Et ses sets c’est le feu.

Servito c’est un gros client du mix, qui joue de tout et très bien. Il est par ailleurs résident chez The Bunker NY, un des crews les plus respectables de New York.

Hunee nous avait bluffé avec son « Hunch Music » l’année dernière. Là aussi, niveau vibe on sera servi samedi soir, le gars est connu pour ça.
Trio gagnant ! 

Comment serait la bringue idéale selon vous?

Simple et sans artifice, à tous les niveaux. C’est notre mission pour nos events hors club. Tout dans l’accueil, le son, le staff et le set-up des artistes. 3 lights, un ventilo, de la fumée et zou ! 

Voici une playlist de sons représentant le crew Guilty Dogs (on y trouve aussi bien de la house que de la techno ambient, de l'electro, du reggae et du hip hop):


Il était une bringue : Titouan @ Confluence présente Antal [all night long]

Il était une bringue : Titouan @ Confluence présente Antal [all night long]

Top 10 : Dark Techno Label by Newtrack & La Bringue

Top 10 : Dark Techno Label by Newtrack & La Bringue

0