2 Ans de Fée Croquer : un anniversaire tout en puissance

2 Ans de Fée Croquer : un anniversaire tout en puissance

Vendredi dernier, le collectif solidaire Fée Croquer fêtait ses 2 ans dans une warehouse inédite au sud de Paris. Au milieu d'un week-end chargé (Karnasouk, Dure Vie, Swarm Factory, Subtyl, Unknown...), cet événement était immanquable pour les fans de techno qui tabasse. Petit récit d'une belle soirée:

Un peu après minuit, j'arrive à la warehouse, située dans une zone industrielle à Villejuif. Après avoir passé l'entrée, je me pointe directement au stand social, où l'on peut confectionner des colis de denrées alimentaires à destination des sans-abris. Les bénévoles sont d'une gentillesse remarquable, et le côté caritatif donne une dimension supplémentaire à cet événement : réaliser une "bonne action" tout en faisant la fête est bel et bien possible, comme ce collectif le prouve depuis 2 ans déjà.

Le temps de faire le tour du spot, je passe devant le coin chill intérieur, le bar, le stand de tokens et l'espace chill extérieur. Les installations en bois de Triple-D (encore eux!) y sont omniprésentes, et leur logo trône même au fond de la piste. Le hangar en lui-même est plus que convenable, avec cette atmosphère industrielle qui nous plaît tant, même si l'on a pu se sentir serrés durant le peaktime de la soirée. L'ambiance quant à elle semble peace dans l'ensemble, à l'exception des 2 bastons que j'ai vues éclater dans la salle... Certaines personnes n'ont pas vraiment compris le message de respect des autres, pourtant inhérent à ce mouvement, et c'est bien dommage.

 © Steven KreatiK

© Steven KreatiK

Rien à redire au niveau de la scéno et du son, par contre. Les cornes colorées (présentes à chaque Fée Croquer) scintillent comme une nuée de lucioles roses, rouges et bleues dans la nuit, tandis que des lumières éclatantes tournoient au-dessus de la scène, formant un paysage à la limite du féerique. Sur un écran placé derrière le DJ, des images sont projetées par les VJ du collectif RIEN . – on a notamment reconnu des images du film La Haine vers la fin. Pour l'occasion, le crew Fonktion a installé un soundsystem Loud Professional d'une puissance et d'une qualité remarquables, à la hauteur des sets des artistes. Toute la nuit, les DJs nous ont en effet offert des performances toutes plus folles les unes que les autres.

Je manque malheureusement l'opening par JKS, mais TWR72, Under Black Helmet et Jeånne sortent des sets impressionnants. Sur un BPM élevé, les basses résonnent sans broncher, tandis que quelques fragments de mélodie s'immiscent parfois en douceur – comme des touches de lumières au milieu d'une ambiance dark à souhait. Sunil Sharpe, grand nom de la techno irlandaise, continue sur cette lancée avec une maîtrise impressionnante, culminant vers la fin où il touche du doigt le sublime.

 Perc © Alex Dréan-Gaillard

Perc © Alex Dréan-Gaillard

Cependant, la meilleure performance de la soirée est pour moi celle de Perc, qui nous a vraiment envoyé sur une autre planète avec ses bangers indus et acid. La violence monte d'un cran, et ne redescend pas d'un iota au cours des 2 heures de son set. L'Anglais finit en apothéose sur DJ Misjah & DJ Tim - Access (Justin Bourne & Dynamic Intervention Remix), dont le break énorme et l'escalade de kicks teintés de 303s poussent les fêtards restants dans leurs derniers retranchements. Une pure claque techno comme j'en ai rarement vues.

Après un tel massacre sonore, le retour à la réalité est assez rude, et le soleil quasiment estival offre un contraste surréaliste en ce beau dimanche matin... On reste un bon moment sur les trottoirs à profiter du soleil, avant de prolonger en after, n'ayant pas vu le temps passer à la soirée.

 © Steven KreatiK

© Steven KreatiK

Avec son caractère caritatif, Fée Croquer a apporté un vent de fraîcheur dans le monde de la techno à Paris, mais en plus de cela, il fait partie des rares collectifs parisiens capables d'organiser et de réussir des events de taille en warehouse. Ce deuxième anniversaire de haute volée nous l'a une nouvelle fois prouvé : avec une organisation au top, un staff bienveillant et un public bouillant mais surtout des performances musicales magistrales, cette soirée va rester gravée dans les mémoires. Longue vie à Fée Croquer, on vous aime !


Digging : 5 pistes pour dénicher du groove de qualité sur la toile

Digging : 5 pistes pour dénicher du groove de qualité sur la toile

TOP : Les DJ's féminins "In the Mother Fuck*** House"

TOP : Les DJ's féminins "In the Mother Fuck*** House"

0