COSMIC WAVE : "Nous invitons en priorité les artistes de la scène locale"

COSMIC WAVE : "Nous invitons en priorité les artistes de la scène locale"

LBRG : Hello les gars, pouvez vous nous définir ce qu'est Cosmic Wave ?

CW: Cela fait presque un an jour pour jour, que notre structure a été mise en place. A la base, on était parti sur un délire officieux en Octobre 2014 sous la forme de soirées intimistes en appartement (c’est facile d’accès mais faut se renseigner)

Nous invitons en priorité les artistes de la scène locale à venir nous balancer leur meilleur sets et puis c’est une bonne façon pour eux de s’exprimer et pour nous de dénicher les jeunes talents.
Le projet est toujours en cours aujourd’hui mais moins fréquemment. C’est début d’année 2015 que Cosmic Wave est né, et que nous voulions aller plus loin pour partager au mieux notre conviction.                 

A force de sortir, il est arrivé un moment où l’on s’est rendu compte que participer à l’enrichissement de la musique électronique en France était motivant, et que l’organisation de soirées, le partage de la musique, et la culture underground nous passionnaient, alors on s’est lancé !
Au départ, nous étions 5 à lancer le projet, mais aujourd’hui notre structure compte 15 membres actifs dont 5 artistes indépendants: Dykore du label Nashton Records et du collectif Structure, Agnostic de notre collectif, Diapason l’un des fondateurs de Cosmic Wave, Shell membre des Workshop Session à Lyon et enfin Toxic Toad qui est aussi très impliqué dans l’association. Nous avons aussi quelques bénévoles qui nous suivent de très près.

Nous sommes tous proche et c’est ça qui fait notre force. Aujourd’hui, nous partageons tous la même culture et nous pouvons avancer sur la même ligne de conduite.

Nous somme actuellement à la recherche de nouveaux prodiges, et de nouvelles pépites musicales pour mettre en valeur le plus possible certains artistes qui n’ont pas les moyens d’être au devant de la scène, mais c’est vrai que nous aimons les évènements éclectiques et nous accordons beaucoup d’importance à l’organisation de soirées, c’est pourquoi nous essayons de programmer des évènements intéressants aux yeux des gens, nous voulons faire passer un meilleur message concernant la culture électro auprès des personnes que ce soit dans l’esprit comme dans l’image véhiculée.

Nous avons beaucoup de projets cette année à mettre sur les rails, comme notamment le booking d’artistes qui commence à être réfléchi de notre côté, la recherche de nouveaux concepts de soirées et/ou de nouveaux lieux, mais actuellement, nous portons beaucoup d’importance à notre future collaboration avec la structure IN’OUBLIABLE issue de Marseille, avec qui nous voulons mettre en place un projet en commun cette année. Nous sommes toujours à la recherche d’un lieu pour le moment mais nous avons hâte de mettre ce concept en marche pour lié l’univers de nos 2 collectifs.    
NB: Nous faisons d’ailleurs une soirée pour nos un an le 15 avril prochain.    

Nous sommes émerveillés par le nombre de structures qui se développent
 Cosmic Wave au DV1

Cosmic Wave au DV1

Pour vous c'est quoi la Bringue idéale ?

CW: Pour nous la bringue idéale est souvent le reflet du bon déroulement d’un évènement. Nous accordons beaucoup d’importance à la programmation, ainsi qu’au système son, et aux prix abordables d’un club/d’une salle de concert, mais rien n’équivaut à la bonne atmosphère qui règne en soirée, aux moments partagés avec chacun autour du son.

Je pense que l’on privilégiera toujours un bon festoche en plein air, avec le soleil d’Amsterdam dans la tronche et une bonne bière à la main !

                        

Quelles sont vos projets sur le long terme ?

CW: De nombreux projets sont à venir sur le long terme, pour l’instant nous allons nous concentrer sur le développement de notre structure à travers la scène techno actuelle dans l’organisation de soirées et la promotion artistique. Nous avons beaucoup d’ambitions pour la suite, notamment la création d’un futur label, c’est pourquoi nous devons prendre du recul sur la situation et soutenir nos artistes pour la production musicale.                        

Plus il y a de techno, plus il y a de techno

Un petit avis sur le développement de la scène techno house à Lyon et en France en général?

CW: Nous sommes émerveillés par le nombre de structure qui se développent un peu partout et par l’ambition que les gens ont pour la musique électronique ; comme on dit dans le jargon plus il y a de techno, plus il y a de techno donc tant mieux pour nous, pour la culture, et pour la scène locale.
Pour notre part, on parle beaucoup de Techno car c’est ce que nous faisons principalement, mais ç’est exactement pareil pour la House, on associe assez facilement ces deux styles du fait qu’il soit issue de la même souche (au pire demande à Lil Louis).

Maintenant tout le monde ne pense pas pareil et voit du mauvais oeil la scène actuelle. Pour nous, beaucoup d’artistes se mobilisent à Lyon et dans l’ensemble du pays et c’est ça le plus important !

  Diapason (Cosmic Wave) Crédit : Julien Garcia

Diapason (Cosmic Wave) Crédit : Julien Garcia

Quels sont les autres collectifs que vous affectionnez particulièrement?

CW: Nous apportons beaucoup d’admiration pour de nombreux collectifs et labels actuels du fait qu’il est difficile de tous les citer! Nous accordons tout de même un prix spécial sur Lyon pour Papa Maman qui se donne tous les jours pour une programmation de qualité en l’espace de si peu de temps, même si tous les autres collectifs ne sont pas des moindres.
Sur Paris nous apprécions beaucoup le collectif Fée Croquer pour leur concept de soirées berlinoises et leurs donations pour les SDF, nous trouvons que c’est un très gros plus d’associer musique et projet caritatif. (Big up à toutes les structures que nous connaissons et à tous ses acharnés !)


Un playlist pour finir en beauté ? 


RUNTOMORROW : "Nous combinons découvertes sonores et visuelles"

RUNTOMORROW : "Nous combinons découvertes sonores et visuelles"

En écoute : DIAPASON mix un set techno de 60 minutes

En écoute : DIAPASON mix un set techno de 60 minutes

0