Rencontre avec la fondatrice de Melodic Diggers

Rencontre avec la fondatrice de Melodic Diggers

Hello Coralie, peux-tu te présenter ?

Coralie : Hello ! Je m’appelle Coralie Lauren, j'ai 23 ans. Il y a quelques mois j’ai créé la communauté Melodic Diggers, car j'étais vraiment passionnée par ce style musical (mélodique, plutôt deep house) et que je n'avais pas trouvé mon bonheur sur les groupes Facebook existants à l'époque.

coco.jpg

Parle nous de ton expérience ici au Marvellous Festival

Le Marvellous c’est un peu spécial, c’est un festival avec un superbe cadre, les pieds dans le sable...

C’est un événement complètement différent de ce qui se fait habituellement à Paris. On se croirait sur une île perdue au milieu de nulle part, où chacun peut être qui il veut. On y voit d'ailleurs tout type de personnes, de styles vestimentaires, voire même de déguisements. C'est assez dépaysant le temps d'un weekend !

 

Quel regard portes-tu sur la résurgence de la scène électronique ?

Pour nous la musique électronique c'est la musique de demain, et c'est pour ça qu'il y a de plus en plus de demande.
C’est bien de voir autant de collectifs se créer et gagner en popularité, de voir de plus en plus d’événements, parce qu’on a vraiment du choix ! Tous les week-ends on peut choisir entre 4 ou 5 soirées, avec chacune une identité différente, on y trouve vraiment notre compte.

 

Quelle est ton actu ? Tes projets pour la suite ?

Melodic Diggers c'est initialement un groupe Facebook de partage musical. Avec les mois, c'est devenu une vraie communauté de personnes heureuses de se retrouver en soirées ou en festivals.
De fil en anguille on propose maintenant des reports, pour que la communauté puisse suivre les évènements en immersion avec nous.
Je fais d'ailleurs des vidéos des artistes les plus mélodiques pour notre chaîne Youtube. On propose aussi des podcasts et des playlists sur Soundcloud... Et on commence à organiser nos premiers events sur Paris et sur Lyon !

C’est quoi pour toi la bringue idéale ?

La Bringue idéale je dirais que ce serait une fête qui réunit des personnes de tout âge, de toutes communautés, et de mélanger tous les styles musicaux, dans un but de partage et sans prise de tête. C’est ça à la base la musique, être tous réunis autour d’une même passion et profiter d’un moment unique ! 

Un petit mot pour la communauté ? 

Amusez-vous, mais soyez prudents ;)


Interview avec CLASSIC AS FUCK, collectif entre Berlin, Paris et Bordeaux

Interview avec CLASSIC AS FUCK, collectif entre Berlin, Paris et Bordeaux

Popof : "Je ne prépare pas trop mes sets en général"

Popof : "Je ne prépare pas trop mes sets en général"

0